La Nouvelle Naissance
Autor: Anonim  |  Album: fara album  |  Tematica: Doctrina
Resursa adaugata de vladsitaru in 02/10/2022
    12345678910 10/10 X
Media 10 din 1 vot

 

Naître de nouveau (la nouvelle naissance) ou recevoir la citoyenneté du Royaume de Dieu est le plus grand événement qui puisse se produire dans la vie d’une personne. Naître de nouveau est obligatoire pour entrer dans le Royaume de Dieu. (En vérité, je te le dis, si un homme ne naît pas de nouveau, il ne peut voir le Royaume de Dieu. Jean 3:3)

La Parole de Dieu nous dit que la nouvelle naissance est une naissance spirituelle, dans laquelle l’homme est né de Dieu. (Né non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté d’aucun homme, mais de Dieu. Jean 1:13)

De même que toute naissance biologique est basée sur une semence, la Parole de Dieu nous parle de la nouvelle naissance. Elle est basée sur une semence, et cette semence est la semence de Dieu! (Quiconque est né de Dieu… sa semence demeure en lui. 1 Jean 3:9)

Le premier chapitre de l’Évangile de Jean identifie Dieu comme étant un et le même que sa Parole. (Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Jean 1:1) Le Seigneur Jésus est également décrit comme le Verbe incarné et comme un avec le Père. (Et la Parole s’est faite chair et a habité parmi nous… Jean 1:14; Moi et le Père sommes un. Jean 10:30)

L’apôtre Pierre dit que la semence à partir de laquelle la nouvelle naissance a lieu est la Parole de Dieu. (Vous êtes nés de nouveau, non d’une semence corruptible, mais d’une semence incorruptible, par la Parole de Dieu. 1 Pierre 1:22-23) Le Seigneur Jésus lui-même décrit la Parole de Dieu comme la semence. (La semence est la Parole de Dieu. Luc 8:11)

Si Dieu est identifié comme la Parole, et que la Parole est décrite comme la semence à partir de laquelle l’homme est né de nouveau, alors il est extrêmement important de savoir ce que cette semence contient. Nous devons savoir ce qui est intégré dans son code génétique, afin de comprendre d’où jaillit cette nouvelle vie.

De même que dans la semence biologique nous ne trouvons pas les yeux, le cœur, le nez, mais seulement les cellules correspondant à leur formation, de même dans la semence de Dieu nous ne trouverons pas l’Image de Dieu, mais le code génétique correspondant à sa formation en nous.

Cette vérité est très importante pour comprendre comment se produit la nouvelle naissance et pourquoi nous devons naître de Sa Parole. En nous, la Parole ou ses lois doivent naître, grandir, pour qu’à la fin nous arrivions à avoir l’Image du Christ en nous. (Mes petits enfants, pour lesquels je ressens à nouveau les douleurs de l’enfantement jusqu’à ce que le Christ prenne l’image en vous! Galates 4:19)

Si nous cherchons attentivement dans les Écritures, nous verrons assez facilement ce que sont ces mots: “Je mettrai (sèmerai) mes lois dans leur cœur, et je les écrirai dans leur esprit.” (Hébreux 10:16);” …la lumière de l’Évangile de la gloire du Christ, qui est l’image de Dieu.” (2 Corinthiens 4:4) Ainsi, Dieu sème dans le cœur de l’homme la Parole du Christ/Ses Lois, qui grandissent jusqu’à maturité pour donner le fruit de l’Esprit/l’image du Christ.

Par exemple, dans la configuration de la semence de Dieu, nous trouvons l’enseignement suivant: “Tu ne résisteras pas à celui qui te fait du mal”. Cet enseignement se développera par l’intermédiaire du Saint-Esprit et deviendra la patience, qui fait partie de l’image de Dieu.

Un autre exemple d’enseignement que nous trouvons dans le code génétique de la semence de Dieu est “payer les impôts, car les gouvernants sont des serviteurs de Dieu, qui rendent ce service sans cesse”. Cet enseignement en obéissance à l’Esprit nous aidera à grandir en justice.

Ne nous trompons pas en pensant qu’il est suffisant de croire seulement au sacrifice du Seigneur Jésus. Sans recevoir Sa Semence ou Sa Parole, il n’y aura pas d’homme nouveau. Cette foi est morte et ne nous sauve pas.

De même que trois éléments principaux participent naturellement à la naissance d’une plante, à savoir la terre, la graine et l’eau, de même dans la nouvelle naissance nous trouvons trois éléments principaux: le cœur humain, la Parole du Christ et le Saint-Esprit.

Le cœur humain ressemble à la terre. (La semence qui est tombée dans la bonne terre, ce sont ceux qui, d’un cœur honnête et bon, ayant entendu la parole, la gardent, et portent du fruit avec persévérance. Luc8:15)

La Parole du Christ / Ses enseignements est la semence à partir de laquelle la vie germe. De cette semence germe une nouvelle vie et a dans sa composition les éléments à partir desquels nous grandirons pour atteindre la stature d’un homme mûr. (Je mettrai mes lois (semence) sur leur cœur, et je les écrirai sur leur esprit. Hébreux10:16)

Attention! Ne confondons pas la Parole de Christ qui est la Semence dont les Ecritures nous disent qu’elle devait venir, avec la Loi de Moïse, qui a été donnée à cause de l’illégalité. (Pourquoi la Loi alors? Elle a été ajoutée à cause de l’illégalité jusqu’à ce que vienne la semence à laquelle la promesse avait été faite. Galates 3:19)

Le Saint-Esprit est le troisième élément requis. Tout comme la semence biologique ne germe pas si elle n’a pas d’eau, la semence de Dieu ne germe pas non plus sans le Saint-Esprit. (…par le renouvellement de l’Esprit. Tite3:5; …né de l’Esprit. Jean 3:8)


Dans la parabole du semeur, il y a quatre sortes de terre:

  1. Ceux qui entendent la Parole du Royaume et ne la croient pas, parce qu’ils ne la comprennent pas. Dans ce cas, la terre est solide comme le roc, le cœur est endurci. (Matthieu 13:19; Luc 8:12)

  2. Ceux qui entendent la Parole du Royaume et la reçoivent pendant un certain temps. (La semence est tombée sur un sol rocailleux. Matthieu 13:20)

  3. Ceux qui entendent la Parole du Royaume et la reçoivent, mais les soucis de nos jours… (La graine est tombée parmi les épines. Matthieu 13:22)

  4. Ceux qui entendent la Parole du Royaume et la reçoivent de bon cœur. Le dernier cas nous montre un sol clair et propre. (La semence qui est tombée sur une bonne terre. Matthieu 13:23)


Dans la première catégorie de personnes, le cœur est endurci et la Semence ne germe pas. Dans la deuxième et la troisième catégorie de personnes, nous trouvons tous les éléments nécessaires à la germination. Le sol, la semence et le Saint-Esprit sont présents, ce qui produit la germination de la nouvelle vie.

Cependant, dans la deuxième catégorie, le sol n’a pas assez de terre pour amener la nouvelle vie au fruit/maturité; et dans la troisième, le sol n’est pas préparé/dépollué. La quatrième catégorie est un bon cœur qui reçoit la graine semée à l’intérieur et qui, par le renouvellement et l’œuvre de l’Esprit, croît et porte le fruit de l’Esprit.

Si les Écritures nous parlent de plusieurs types de sols, nous devons enquêter par nous-mêmes pour voir quel type de sol nous sommes. (Cultiver un champ nouveau, et ne pas semer parmi les épines. Jérémie 4:3)

FR-LA-GRAINE-LA-PAROLE-DU-CHRIST. png

Une illustration de la semence complète et inaltérée de Dieu, à partir de laquelle on peut naître de nouveau.

Comme nous le savons, l’embryon humain comprend en lui toutes les cellules qui formeront finalement le futur humain qui naîtra de lui: le cœur, les yeux, le cerveau… tout est codé à l’échelle microbiologique et s’assemble sans qu’aucun détail ne manque.

Nous verrons qu’il en est de même pour la semence de Dieu. Tous les composants primaires de l’Image de Dieu sont inclus dans cette semence divine. (…l’homme nouveau, fait à l’image de Dieu. Ephésiens 4:24) Elle a dans sa composition toute l’information génétique/Les lois du Royaume, ou autrement dit, les commandements du Christ. Tout enseignement du Christ est un composant primaire de l’image du Seigneur. (…la lumière de l’évangile de la gloire du Christ, qui est l’image de Dieu. 2 Corinthiens 4:3)

Dieu plante dans nos cœurs la Semence “qui devait venir”/la Parole du Christ, ou en d’autres termes réécrit la configuration génétique de Son image. (Je mettrai mes lois dans leurs cœurs et les écrirai dans leurs esprits. Hébreux 10:16)

Vous trouverez ci-dessous quelques informations/enseignements génétiques du Royaume qui se trouvent dans la configuration de la Semence de Dieu:

  1. Ne résistez pas à celui qui vous fait du mal. (Matthieu 5:39)

  2. Si quelqu’un veut te poursuivre et prendre ton manteau, laisse-lui aussi ta chemise. (Matthieu 5:40)

  3. Ne jugez pas, de peur d’être jugés. (Matthieu 7:1)

  4. Donnez à César ce qui est à César. (Luc 20:25)

  5. Prenez garde de ne pas calomnier. (Matthieu 18:10)

  6. Si quelqu’un veut te poursuivre pour ton manteau, donne-lui aussi ta chemise. (Luc 6:29)

  7. Bénissez ceux qui vous maudissent. (Matthieu 5:44)


Le Saint-Esprit fera germer cette graine qui est plantée en nous; plus précisément, il fera germer chaque enseignement et travaillera à notre croissance et à notre perfection. Exemple: L’enseignement de la non-résistance est semé en nous et produira, par l’Esprit Saint, son fruit respectif: la paix, la patience abondante, la bonté, la bienveillance. (Nous sommes transformés à son image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur. 2 Corinthiens 3:18; Le consolateur, l’Esprit de vérité, vous guidera dans toute la vérité. Jean 16:13)

Tous les enseignements du Seigneur sont essentiels, ils font partie de la “matière première” dont est fait le produit fini. Aucun enseignement ne peut être mis de côté. Chacun d’entre eux est une cellule primaire, comme les cellules de l’embryon humain, qui par sa croissance fera partie de l’image du Seigneur; aucun n’est placé dans la graine sans but.

Chaque enseignement contribue à la formation de l’image du Christ en nous. L’Esprit Saint ne nous laissera pas seuls et travaillera avec nous au fur et à mesure de notre croissance. Ne nous trompons pas – Dieu ne nous fera pas entrer dans son royaume éternel sur la seule base d’une foi mentale dans le sacrifice du Seigneur, comme la plupart le croient, mais nous devons naître de nouveau de sa semence et grandir jusqu’à la stature de la plénitude en Christ, comme il est écrit. (…jusqu’à ce que nous atteignions tous la stature d’un homme mûr, à la mesure de la stature qui appartient à la plénitude du Christ. Ephésiens 4:13)

Demandons-nous: que se passerait-il si nous brisions la graine en plus petits morceaux et si nous enlevions certains enseignements? Pourrions-nous encore parler de la naissance de Dieu? Imaginons ce qui se passerait si nous fragmentions un morceau d’une graine biologique. Si nous enlevions les cellules qui correspondent au foie, au cœur ou au cerveau, y aurait-il encore une naissance? La vie germerait-elle à partir de cette graine?

Il est crucial de comprendre que si nous n’acceptons pas le règne du Christ en toutes choses, en ne recevant pas tout ce qu’il a dit, la graine ne sera pas entière et ne germera pas. (Quand quelqu’un entend la Parole du Royaume et ne la comprend pas, le malin vient et arrache ce qui a été semé dans son cœur. C’est lui qui représente la graine semée au bord du chemin. Matthieu 13:19)

Si nous désobéissons à un seul commandement, l’Esprit ne pourra pas utiliser cet enseignement pour compléter son image en nous/le fruit de l’Esprit. (Le but des commandements/enseignements de l’Évangile est l’amour. 1 Timothée 1:5)

Si nous ne recevons pas les enseignements du Seigneur concernant la résistance, le jugement, la négation de soi, la bénédiction des autres… la graine ne contiendra pas tout ce qui est nécessaire à la germination de la vie céleste. Dieu ne renouvelle par l’Esprit que ceux qui lui obéissent. (Nous sommes témoins de ces choses, tout comme le Saint-Esprit que Dieu a donné à ceux qui l’écoutent. Actes 5:32; …par le renouvellement de l’Esprit. Tite 3:5)

Voici quelques enseignements qui manquent dans le cœur de beaucoup, et qui ne sont pas non plus acceptés par ceux qui déclarent et croient qu’ils sont “nés de nouveau”.

  1. Donnez à César ce qui appartient à César. (Luc 20:25)

  2. Ne résistez pas à celui qui vous fait du mal. (Matthieu 5:39)

  3. Bénissez ceux qui vous maudissent. (Luc 6:28)


Si moi, votre Seigneur et Maître, je vous ai lavé les pieds, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres (Jean 13:14).


Réflexion personnelle : Ces enseignements sont-ils trop lourds pour vous? Est-ce que c’est trop pour vous de les supporter? (Beaucoup… après avoir entendu ces paroles, ont dit: ” Ce qu’il dit est trop lourd à porter. Qui peut le souffrir?” Jean 6:60)

Nous devons comprendre qu’il ne sera pas possible de naître de nouveau de Dieu si nous ne respectons pas les lois du Royaume/la Parole du Christ qui est plantée dans nos cœurs. (Recevez avec bonté la Parole plantée en vous, qui peut sauver vos âmes. Jacques 1:21; …Je mettrai mes lois dans leurs cœurs. Hébreux 10:16)

image. png
L’homme ne peut pas naître à nouveau d’une semence altérée

Aucun enseignement ne peut être mis de côté. Chacun a son propre but, aucun n’a été donné au hasard. Certains sont destinés à préparer/nettoyer le sol de choses telles que juger, condamner les autres, les désirs de la chair, la convoitise des yeux… et d’autres sont destinés à obtenir une patience abondante, la bonté, la paix, l’amour….

C’est seulement en gardant les commandements du Christ que nous pourrons dépouiller le vieil homme de ses vices et nous revêtir de l’homme nouveau, fait à l’image de Dieu. (Revêtons l’homme nouveau, fait à l’image de Dieu. Éphésiens 4:24)

Le vêtement de l’homme nouveau doit avoir dans son tissu la bonté, la patience, la gentillesse, l’amour… (Habillez-vous avec un cœur plein de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience abondante. Mais par-dessus tout, habillez-vous d’amour… Colossiens 3:12,14) C’est le vêtement de noces (les responsabilités de l’homme nouveau) que je dois revêtir pour être semblable au Seigneur Jésus-Christ.

Dans les paragraphes suivants, dans un but d’auto-étude et d’auto-réflexion, nous aborderons plus en détail le sujet de la “diffamation” et de la “bénédiction”. Nous prendrons quelques commandements qui nous aideront à éliminer de notre vie le jugement, la condamnation et la calomnie, ainsi que d’autres enseignements qui apporteront avec eux dans la nouvelle vie: la bénédiction, la bonté, la paix…

Dénigrer les autres/la calomnie est une des choses qui est complètement interdite dans le Royaume de Dieu. Si nous regardons les anges qui sont dans la présence de Dieu, ils n’osent pas enfreindre la loi du Royaume concernant le jugement et la calomnie. Ils n’osent même pas juger Satan, et encore moins proférer un reproche à son égard. (Pourtant, l’archange Michel, lorsqu’il luttait avec le diable au sujet du corps de Moïse, n’a pas porté contre lui une accusation injurieuse, mais a dit: “Le Seigneur te réprouve!” Jude 1:9; tandis que les anges, qui sont plus grands en puissance et en force, n’apportent aucune accusation injurieuse contre eux devant le Seigneur. 2 Pierre 2:11).

Nous pouvons voir que c’est dans notre nature de nous juger les uns les autres, de nous condamner les uns les autres, et ensuite de parler négativement de celui que nous jugeons. La plupart des gens entrent dans la catégorie de ceux qui sont jugés, à commencer par les membres de notre famille jusqu’à ceux qui nous gouvernent. Beaucoup d’entre nous se justifient par cette déclaration: “Mais quand je dis du mal de quelqu’un, je ne fais que dire la vérité”. Pourtant, les Saintes Écritures nous interdisent de dire du mal de quelqu’un. (Rappelez-leur de ne dire du mal de personne, Tite 3:2).

Pour observer à quel point nous sommes affectés par la médisance, nous devons nous examiner en détail. Contrôlons-nous pendant quelques jours de suite et notons dans un cahier, à la fin de chaque journée, les personnes dont nous avons dit du mal. Cette expérience nous montrera où nous en sommes vraiment. Si vous avez l’intention de vous contrôler honnêtement, vous serez peut-être surpris de constater que votre vie est dominée par des pensées et des paroles mauvaises.

Nous devons noter qu’avant même de dire du mal de quelqu’un, nous faisons beaucoup de choses qui ne sont pas si visibles autrement. Si nous n’y prêtons pas attention, elles nous conduiront inévitablement à la diffamation.

Avant de dire du mal de quelqu’un, la première chose que nous faisons est de le juger, sans tenir compte du commandement de ne juger personne. (Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés. Luc 6:37). Bien souvent, nous faisons appel à un autre ami pour renforcer notre jugement. La deuxième chose qui vient après un jugement est la condamnation, qui vient parce que nous désobéissons à un autre commandement du Seigneur. (Ne condamnez pas, de peur d’être condamnés. Luc 6:37) La troisième chose est le manque de pardon. (Pardonnez et soyez pardonnés. Luc 6:37; Si quelqu’un a des raisons de se plaindre à un autre, pardonnez-vous mutuellement. Colossiens 3:13)

Et puis, pour que le péché soit aussi complet que possible, nous ne tenons pas compte du commandement du Seigneur concernant les mauvaises paroles. (Si nous nous examinons sincèrement, nous nous rendrons compte que la plupart d’entre nous, dès qu’ils en ont l’occasion, vont parler aux autres de ceux que nous avons jugés et condamnés.

Nous transmettrons notre amère jalousie aux autres, qui à leur tour la transmettront, salissant ainsi beaucoup de monde. Cependant, “Celui qui calomnie son prochain est un insensé”. (Proverbes 11:12)

Pour hériter du Royaume de Dieu, nous devrons renoncer à ce grave péché, le défricher, l’éliminer de notre cœur, car nous savons que les calomniateurs n’hériteront pas du Royaume de Dieu. (1 Corinthiens 6:10)

Nous ne réussirons toujours pas si nous ne renonçons pas d’abord au jugement, à la condamnation, et si nous n’apprenons pas à pardonner à ceux qui nous font du tort. (Supportez-vous les uns les autres, en vous pardonnant mutuellement, quiconque a une plainte contre quelqu’un; comme le Seigneur vous a pardonné, faites de même. Colossiens 3:13)

Pour celui qui veut vivre dans le Royaume de Dieu, une autre chose essentielle qu’il doit faire est de rompre toute amitié avec ceux qui pratiquent la diffamation, même s’ils sont des frères ou des sœurs dans la congrégation. (N’ayez aucun lien avec celui qui, bien que se disant “frère”, est… un calomniateur. 1 Corinthiens 5:11,13) Nous devons faire cela car ce péché contamine comme une peste. (Les mauvaises actions gâchent les bonnes habitudes. 1 Corinthiens 15:33; Sortez du milieu d’eux, et séparez-vous d’eux, dit le Seigneur; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai. 2 Corinthiens 6:17)

La bénédiction est l’une des choses supérieures préparées par Dieu pour que nous y marchions. (Si vous êtes ressuscité avec le Christ, continuez à chercher les choses d’en haut, où se trouve le Christ; ayez l’esprit fixé sur les choses d’en haut, et non sur celles qui sont sur la terre. Colossiens 3:1)

La bénédiction est le contraire de la médisance. La bénédiction exclut la médisance et vice versa, nous ne pourrons pas garder les deux. (De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction! Mes frères, il ne peut en être ainsi! L’eau douce et l’eau amère jaillissent-elles de la même source? Jacques 3:10)

Pour bénir, nous devons nettoyer la terre du péché de dire du mal; ne semons pas la bénédiction parmi les épines de la médisance. (Cultivez un nouveau champ, et ne semez pas parmi les épines! Jérémie 4:3) Nous devrons être guidés par le Saint-Esprit et respecter les commandements du Seigneur concernant la bénédiction. En voici quelques-uns:

  1. Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et vous persécutent. (Matthieu 5:43)

  2. Bénissez ceux qui vous persécutent. (Romains 12:14)

  3. Bénissez, car vous avez été appelés à cela. (1 Pierre 3:9)

  4. Ne résistez pas à celui qui vous fait du mal. Celui qui veut vous poursuivre pour votre manteau… (Matthieu 5,39-41) Pardonnez et vous serez pardonnés. (Luc 6:37)

Nous ne pourrons bénir que si nous cessons de calomnier. Nous devrons laisser tomber la colère, le jugement, cesser de condamner, cesser de nous opposer à celui qui nous fait du mal, accepter celui qui prend les choses par la force, lui pardonner, et s’il a faim, nourrir même notre ennemi…

L’attitude de bénir même celui qui vous persécute n’est pas dans la nature de l’homme naturel, elle ne vient pas par le moi, mais seulement en gardant la Parole du Christ.

Ce type d’attitude envers ceux qui nous font du mal est strictement lié à cet amour qui n’a pas atteint l’esprit humain. Le vieil “homme” ne fera jamais une telle chose, car c’est pour lui une folie et un non-sens total.

Si nous nous examinons sincèrement, beaucoup d’entre nous constateront qu’ils n’ont pas appris à bien parler et qu’ils n’ont (peut-être) jamais béni celui qui les a blessés. Ils constateront qu’ils n’ont pas gardé les commandements concernant la mauvaise parole, ni le commandement de la bénédiction. (Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, Matthieu 5:43-44).

Vérifiez vous-même: Bénissez-vous ou médisez-vous? Ne vous trompez pas en croyant que vous pourrez bénir tout en étant en colère, en jugeant, en condamnant… Cela ne vous causera que du malaise, ainsi que des paroles mauvaises/des calomnies, et non la bénédiction. (Jacques 3:16)

Posez les questions les plus sérieuses: La semence qui a été semée dans votre cœur est-elle la semence de Dieu? Avez-vous reçu les commandements/lois du Seigneur concernant la diffamation/bénédiction? Si vous les avez reçus, les gardez-vous? Ont-ils porté du fruit? Examinez-vous soigneusement pendant une semaine ou deux et vous verrez où vous en êtes.

Examinez-vous soigneusement: Lorsque vous dites du mal, êtes-vous grondé par le Saint-Esprit? Analysez-vous si vous vivez la nouvelle vie à laquelle vous avez été appelé, car beaucoup d’entre nous sont appelés à bénir, mais si peu le font. (Bénissez; car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter d’une bénédiction. 1 Pierre 3:9)

Si vous dites du mal du gouvernement, de ceux qui font de la politique, des gens du système de santé publique, des voisins… et de ceux qui vous font du mal d’une manière ou d’une autre, cela signifie que les choses ne se sont pas encore produites, cela signifie que la nouvelle vie n’a pas commencé! (Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature: les choses anciennes sont passées; voici, elles sont devenues nouvelles; et toutes ces choses sont de Dieu. 2 Corinthiens 5:17-18)

Nous devons comprendre que pour l’homme qui est né d’en haut, de Dieu, la diffamation ou tout autre péché ne sont que des accidents, pas un mode de vie! (Celui qui est né de Dieu ne pèche pas. 1 Jean 3:9)

Le Seigneur Jésus nous dit que ce n’est que si nous haïssons le vieil “homme”, si nous abandonnons les vieilles choses, que nous pourrons commencer une nouvelle vie dans le Royaume de Dieu, et ce sera une vie de disciple/esclavage pour Lui. (Si quelqu’un vient à moi et ne hait pas… jusqu’à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. Luc 14:26)

Le Seigneur n’entrera avec nous dans la nouvelle alliance que lorsque nous renoncerons à notre propre volonté et l’accepterons comme notre maître, en obéissant à ses enseignements. C’est à partir de ce moment que commence la nouvelle vie, une vie de disciple. Nous devenons ses disciples à partir du jour où nous l’acceptons en toutes choses comme Maître et Seigneur.

C’est le moment où Dieu commence son œuvre de perfection et ne l’achèvera que si nous lui restons fidèles. (J’ai confiance que Celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre l’achèvera. Philippiens 1:6)

Être disciple du Christ signifie être inscrit à son école, apprendre de lui les nouveautés d’en haut et les assimiler, car elles sont strictement nécessaires à notre vie dans le Royaume. Nous devenons ses disciples dès le premier jour de l’école, dès le premier jour de la vie nouvelle.

À l’école du Christ, nous sommes les esclaves de Dieu, nous lui sommes soumis en toutes choses, afin de parvenir à notre sanctification. (Vous êtes devenus esclaves de Dieu, votre fruit est la sanctification, et la fin est la vie éternelle. Romains 6:22)

Naître de nouveau est le début de la vie du disciple. Le résultat de la vie de disciple et de l’œuvre de l’Esprit est l’image de Dieu en nous.

Ceci est un extrait du livret Naître de Nouveau. Pour lire le livret en format complet, cliquez ici.

 

Până în acest moment nu au fost adăugate comentarii.
Statistici
  • Vizualizări: 40
  • Export PDF: 2
  • Favorită: 1
  • Gramatical corect
  • Cu diacritice
  • Conținut complet
Opțiuni